AMIANTE et POUMON

Pathologie pulmonaire liée à l’amiante

L’amiante est un minéral cristallin fibreux naturel extrait des roches dites métamorphiques ;

les deux grandes familles de minéraux classés dans la catégorie amiante sont :

-  les amphiboles (crocidolite, amosite)

-  les serpentines (chrysotiles)

Chrysotile
Chrysotile

Ses remarquables propriétés physico-chimiques :

-  résistance thermique,
-  résistance à la traction et à
-  la friction

amiante
amiante

expliquent les innombrables utilisations industrielles du passé.le secteur du bâtiment et des chantiers navals sont les groupes comportant le plus grand nombre de sujets exposés.

Il existait en France une seule mine d’extraction de l’ amiante à Canari en Corse actuellement fermée

Plusieurs études permettent de penser que 25% de la population des retraités français encore en vie a subi pendant une période plus ou moins prolongée de la vie professionnelle une exposition à l amiante. Certaines rares expositions ne sont pas professionnelles mais environnementales liées à des terrains ou l’amiante affleure comme en Corse

L exposition à l’amiante est responsable de pathologies pleurales ou parenchymateuses pulmonaires, bénignes ou malignes, qui ont en commun plusieurs caractéristiques :

la pathologie pleurale bénigne est de loin la plus fréquente des maladies liées à l amiante ; ,il peut s’agir de :

-  pleurésie bénigne,

-  plaques pleurales plus ou moins calcifiées, bilatérales, situées sur la plevre pariétale mediastinale ou diaphragmatique ou de

-  simples épaississements pleuraux bilatéraux.

Ces plaques sont visibles sur une radio du thorax simple ou sur un scanner ; elles sont asymptomatiques c’ est à dire qu elles n’occasionnent aucune gêne clinique et leur pronostic est excellent ; aucun traitement n est nécessaire mais une simple surveillance.

-  L’asbestose est une atteinte pulmonaire à type de fibrose interstitielle ; elle est liée à de très fortes expositions à l’amiante et est donc rare actuellement ; les signes cliniques sont l’ essoufflement à l’effort et la toux ; le diagnostic se fait sur la radio et surtout sur le scanner.

-  Le cancer broncho-pulmonaire est augmenté chez les travailleurs exposés à l’amiante : 1200 cas en 1996 ; il existe un risque multiplicatif très important chez le fumeur ...

-  Le mésotheliome est une tumeur maligne qui touche prioritairement la plevre, plus rarement le péritoine ou le péricarde. C’est une tumeur très rare(750 cas en 1996) mais 80% des mesotheliomes surviennent chez des personnes ayant été exposées à l’amiante, et il devrait avoir une augmentation de l’incidence des mesotheliomes jusqu’en 2020

MESOTHELIOME PLEURAL
MESOTHELIOME PLEURAL


vue de la cavité pleurale siege d’un mésothéliome :


Aspects médico legaux

Les tableaux 30 et 30 bis du régime général de la sécurité sociale permettent, sous certaines conditions l’ indemnisation des pathologies de l amiante.

La demande de reconnaissance de maladies professionnelles peut être faite par le pneumologue ; depuis 1999 une surveillance médicale est proposée aux personnes exposées à l amiante, prise en charge par la sécurité sociale. Elle consistera en un examen clinique, une spirométrie, une radio thoracique effectués par le pneumologue qui posera éventuellement les indications d examens plus approfondis( scanner) .

Les patients reconnus en maladie professionnelle peuvent bénéficier d’une cessation anticipée d’activité à partir de 50 ans ; ce dispositif est également ouvert en l’ absence de maladies professionnelles aux anciens salariés des établissements de fabrications de matériaux contenant de l’amiante, des entreprises de flocage, calorifugeage, entreprise d’isolation, entreprise de construction et réparation navale.

Depuis 1997 en France il est interdit de fabriquer importer et exporter l’amiante

Liens utiles :

www.aimt67.org

www.sante.gouv.fr/amiante

www.fiva.fr

http://andiva.free.fr

ces deux derniers sites renseignent sur les associations de défense aux victimes de l’amiante

GC